[Etude]« Fortune 500″ et social media : je t’aime moi non plus !


Tous les ans, le magazine Fortune publie la liste des 500 entreprises américaines qui ont réalisé le plus grand chiffre d’affaires au cours de leur dernier exercice fiscal.

Depuis 2008, The University of Massachusetts Dartmouth Center for Marketing Research mène une étude sur l’adoption des médias sociaux par les entreprises listées dans ce classement.

L’édition 2014 nous révèle :

  •  157 compagnies (31%) ont un blog « corporate », soit un déclin de 3% par rapport à l’année précédente.
  • Parmi les entreprises « bloggeuses », deux appartiennent au Top 5 : Wal-Mart Stores et Exxon Mobil, alors que les trois autres Top 5, Chevron, Apple et Berkshire Hathaway, n’utilisent pas cet outil.
  • 413 entreprises (83%) parmi les Fortune 500 ont un compte Twitter officiel sur lequel un message au moins a été publié ces trente derniers jours.
    C’est une hausse de 6% par rapport à 2013.
  • Facebook, pour sa seconde année dans cette liste, a le plus grand nombre de followers sur Twitter, devant Starbucks, Microsoft, Walt Disney Company, Whole Foods Market, Inc., Nike, Inc., et Intel Corporation.
    C’est aussi l’entreprise qui a le plus grand nombre de fans sur Facebook ;-) avec Coca-Cola, The Walt Disney Company et Starbucks Corporation.
  • 401 compagnies (80%) sont maintenant sur Facebook (page).
    C’est une hausse de 10% par rapport à 2013.
  • Au cours de l’année passée, Foursquare a connu la plus forte progression dans l’adoption (42%), alors que l’utilisation de Pinterest croissait de  27% et celle d’Instagram de 12%.

Les « Fortune 500″ de 20104  ont complètement adopté ces nouveaux outils de communication qui ont surpris tant d’autres secteurs.
Dans la dernière année, ces géants de l’industrie ont augmenté leur adoption de nouveaux outils (introduites au cours des 5 dernières années) de 12%  à 42%.
Deux « anciens outils » ont vu une légère baisse, les blogs et YouTube avec une diminution de 2% de l’utilisation.
Les « Fortune 500″  ont toujours montré une préférence pour Twitter versus Facebook, tandis que les « Inc. 500 » préfèrent Facebook.
Cela est vrai également en 2014 avec 80% des « Fortune 500″ sur Facebook et 83% qui utilisent Twitter, mais l’écart se rétrécit :  en 2013, 70% des « Fortune 500″ utilisaient Facebook et 77% avaient des comptes Twitter.

corportatesocialmediausage
S’il est une plateforme qui semble faire l’unanimité chez les « Fortune 500″, c’est LinkedIn.
Depuis l’ouverture des pages entreprises sur LinkedIn, de nombreuses compagnies ont utilisé cet espace sur le site pour raconter leur histoire, celle de leur réseau, stimuler le bouche à oreille, recruter, etc.
Les « Fortune 500″ sont complètement établis sur cette plate-forme avec 97% d’entre eux ayant une présence de l’entreprise sur LinkedIn.
Cette adoption est supérieure à celle des « Inc. 500″ où 88% des entreprises ont des pages d’entreprises LinkedIn. Il s’agit clairement d’une plate-forme qui fournit une incontestable utilité pour eux en termes d’accès à des fournisseurs, des clients, des employés potentiels, etc

Ces très grandes sociétés font preuve d’un intérêt pour l’expérimentation de nouveaux outils.

Google+ annonce un nombre important de comptes ouverts, mais ceux-ci restent souvent inactifs alors que pour  tous les autres médias ou réseaux sociaux, il y a de l’activité en cours et l’engagement dynamique de leur public.

De nouvelles stratégies autour de l’utilisation de Foursquare et Pinterest pour ces entreprises sont rapidement mises en oeuvre et  il est clair que ces titans du monde des affaires choisissent parmi une myriade de nouveaux outils de communication au mieux de leurs intérêts et de leurs objectifs.

Tous les détails de l’étude en ligne ici

Transformation numérique : où en sommes-nous selon Brian Solis


Je vous propose de revenir sur le détail (et le webinar de présentation) des travaux conduits par Altimeter (Brian Solis) sur l’état de la transformation numérique et ses impacts tant du côté business que consommateur.

Quels sont les priorités selon les entreprises : Mieux connaître l’expérience utilisateur/consommateur.


Figure-2_400avec des priorités très concrètes au niveau des pratiques et des méthodes !

Figure-3_600

Les principaux supporters de cette évolution sont – sans surprise – les CMO mais aussi les CEO (et c’est une bonne nouvelle!)
Figure-5_600Et les bénéfices sont bien réels  !
Figure-7_600

Le webinar à suivre (en anglais)

Image, réputation et business dans le monde numérique – #FENV2014


Le Forum économique du Nord Vaudois est une « institution » qui a dépassé depuis longtemps ses « frontières » territoriales initiales pour s’adresser à toute l’économie romande.

Vous pouvez suivre les interventions en direct sur le site du FENV, sur ce blog et bien entendu sur Twitter #FENV2014 


Fin des conférences, une superbe journée riche de contacts et de contenus !

A l’année prochaine, ;-) ou au prochain live blogging !

Merci à tous ! Organisateurs, participants, blogueurs ¨
Mention spéciale pour la qualité de l’accueil des équipes média qui ont tout fait pour que nous puissions travailler dans d’excellentes conditions.

IMG_3726

Quelques astuces (concept RP) :

****************

 

Capture d’écran 2014-09-04 à 16.02.01

Et pour conclure, le retour de Melina Neuhaus et de Daniel Herrera pour à propos de « la communication en pratique ».

Capture d’écran 2014-09-04 à 15.44.05

Et la question de la propriété des contenus :

Bonne question de Mix et Remix !

Capture d’écran 2014-09-04 à 15.39.01

******************

*****************

Les « nouveaux médias » ont-ils sacralisé le contenu ?
A Stéphane Benoit-Godet (@SBenoitGodet) rédacteur en chef de Bilan de nous éclairer !

Capture d’écran 2014-09-04 à 15.30.49

Le tout dans la bonne humeur !

Capture d’écran 2014-09-04 à 15.14.23

 

**************

**************

Au tour de Yan Luong (@yan_luong) de s’enflammer : »nous sommes tous des médias (sociaux) » !

Capture d’écran 2014-09-04 à 15.07.16

Superbe « show » Mathieu ! Merci

Les grand(e)s ami(e)s et signatures du Montreux Jazz (une merveilleuse histoire racontée par Mathieu Jaton), merci !

Capture d’écran 2014-09-04 à 14.51.00

Capture d’écran 2014-09-04 à 14.32.20

Mix et Remix, enfin quelqu’un qui suit cette présentation !
Capture d’écran 2014-09-04 à 14.30.15

*******************

Après cet excellent déjeuner, une présentation rythmée et musicale avec Mathieu Jaton – CEO du Montreux Jazz Festival.

Capture d’écran 2014-09-04 à 14.22.55

Une belle conclusion par Pascal Hottinger à propos du sens :

Une valeur clef pour Nespresso : le respect du monde, de la nature, de l’environnement, valeur qui oblige à imaginer des solutions de recyclage (notamment pour le café !)

Capture d’écran 2014-09-04 à 11.35.11

« Les valeurs doivent être partagées et bien comprises en interne pour plus d’efficacité et un meilleur service » selon Pascal Hottinger :

Capture d’écran 2014-09-04 à 11.28.19

Après le tabac, c’est au tour des fournisseurs de café et notamment de Pascal Hottinger – Directeur Nespresso Suisse – de parler « valeurs partagées ».

*********************

Capture d’écran 2014-09-04 à 11.22.45

Promouvoir l’image de l’industrie du tabac : un vrai challenge présenté par Christophe Berdat – BAT – sous le trait taquin de Mix et Remix

*********************

Capture d’écran 2014-09-04 à 10.51.49

Le réseautage fonctionne bien pendant la pause : Aldo Magada (Zenith) avec Raphaël Domjean (Solarplanet)IMG_3723

 

Le service est clef et les hommes sont au coeur de la qualité

Le service est clef et les hommes sont au coeur de la qualité

Zenith, une marque qui fête ses 150 ans et qui a su organiser sa « renaissance » nous explique Aldo Magada !

Capture d’écran 2014-09-04 à 09.25.47

et toujours sous le regard de Mix et Remix

@Mix_et_Remix au boulot ¨

@Mix_et_Remix au boulot ¨

 

De l’humour, pas que de l’image !

Capture d’écran 2014-09-04 à 09.11.16

@Mix_et_Remix suit avec beaucoup d’assiduité les keynotes :

Capture d’écran 2014-09-04 à 09.01.05

Daniel Herrera (YJOO) et Melina Neuhaus (Elitia) lance les débats sur le thème de la promotion de l’image !

IMG_3716

@danrra et @Meli_TB en pleine préparation ce matin !

Et en plus Mix et Remix animera d’un coup de crayon les différentes interventions !

Capture d’écran 2014-09-04 à 08.31.27

Mots de bienvenue de Cedric Borboën – fondateur du FENV – et des autorités locales !

IMG_3720

Bienvenue, on y va !

Une bonne journée à tous ;-)

IMG_3718

 

A quoi vous servent les média sociaux ?


A quelques jours des débats au sujet de l’image et de l’ereputation à Yverdon, il est intéressant de parcourir la présentation des résultats de l’enquête menée par Ogilvy pour mieux connaître ce que nous partageons sur les médias sociaux.

Ce sondage est très intéressant car au-delà de nos envies et de occasions de partage, il met l’accent sur des disparités culturelles bien réelles.

Capture d’écran 2014-09-02 à 09.14.56

 

Les « marques » trouveront dans le rapport des informations pertinentes dans le cadre d’une stratégie d’exposition globale et quoiqu’il en soit, la qualité du contenu reste clef (question de pertinence)!

Capture d’écran 2014-09-02 à 09.15.41

Un document de qualité pour une rentrée marketing efficace et des stratégies numériques riches de sens et d’engagement !

La maturité du « social business »: plus de valeur au delà du B2C


Le dernier rapport du MITSloan management review, en collaboration avec Deloitte University Press, vient de sortir en ligne et il dresse un tableau plutôt optimiste quant aux perspectives du « social business » en terme de création de valeur pour les entreprises !

Le niveau global de maturité est encore bas, mais prometteur, et cette étude produit des données qui sont probablement proches, voire très proches de la réalité et non, comme certaines, largement sur évaluées et tenant plus de la méthode Coué que de la réalité sur le terrain.

Social Business Report MITSloan 2104

Selon cette étude, et bien au delà du marketing et du mythe de la révolution du B2C, les entreprises disposent de trois leviers pour mettre en oeuvre des stratégies « social business » créatrices de valeur :

  • Utiliser et valoriser les analyses des données « sociales » dans les processus d’évaluation et de décision : aujourd’hui 67% des entreprises interrogées le font !
  • Déployer une vision de l’entreprise à partir de propositions de valeur que porte, pour elle, le « social business » : 90% des responsables d’entreprises ayant une bonne maturité en « social business » affirment que l’impact est positif !

Social business report MITSloan 2014

  • Aller au delà des utilisations « marketing » pour en tirer tous les bénéfices : support à l’innovation pour 87% des sondés, gestion des talents et management (leadership) pour 83% et pour 60% intégration forte au niveau opérationnel.

Social Business Report MITSloan 2014

Ce document regorge de données intéressantes notamment au travers des cas (Red Cross, BASF, par exemple) présentés en illustration et permettez-moi de vous conseiller vivement de télécharger et de lire la globalité de l’étude.

En complément :
L’entreprise de demain, bien au-delà des processus !
Social business : tout le monde (ou presque) s’en fout !
Les dirigeants actuels ont mal « au numérique » !
L’entreprise de demain : besoin de « social business intelligence »!
Un réseau social d’entreprise, pour que faire ?
Ils sont en train de passer à côté de la révolution 2.0 !

Les dirigeants actuels ont mal « au numérique » !


Philippe Lemoine, 64 ans, président de LaSer, précise dans une interview publiée sur Libération

Oui, il existe une disruption numérique de l’économie française. Et, oui, elle engendre de vrais risques, comme le siphonnage de la marge de nos entreprises par de nouveaux prestataires dotés d’une puissance capitalistique énorme. Selon l’agence Moody’s, Apple, Microsoft, Google, Cisco, Oracle et Qualcomm rassemblent 25% du cash détenu par les entreprises américaines. Ensuite, nous assistons à une rigidification vis-à-vis des changements issus du numérique de la part des grands acteurs nationaux, qui réclament une approche protectionniste des pouvoirs publics. Enfin, nous connaissons actuellement un déficit de pensée utopiste. Pour les Français, seuls les Américains seraient capables de changer le quotidien grâce au numérique. Un manque de confiance en nous qui ne fait que renforcer les «Gafa»[Google, Apple, Facebook, Amazon].

Le constat est clair et l’annonce un peu rude, mais comment serait-il possible de faire autrement devant ce manque de vision qui caractérise – selon lui – les dirigeants français, mais également devant la frilosité de beaucoup de « managers » européens trop souvent incapables de sortir des conservatismes qui les ont guidé tout au long de leur carrière !

Le chemin sera long et plusieurs études et sondages le confirment : après le travail conduit au premier semestre et repris ici sous le titre « Les CEO et la C-suite au pied du mur pour construire l’entreprise de demain !, j’aimerais partager avec vous quelques éléments publiés sous le titre « The digital tipping point » courant juin par McKinsey à la suite d’un travail conduit auprès de 850 dirigeants d’entreprises (C level executives).

Cette étude met en exergue trois enseignements :

  1. l’absence de vision business : Le C level doit travailler à comprendre pour communiquer afin de convaincre et de rassembler autour d’une vision dans laquelle le numérique est clairement porteur de valeur et de performance économique et sociale
  2. Exigence d’une mise en oeuvre « globale » : l’évolution vers l’iconomie n’est pas un choix (à la carte) !
    Il est important de « projeter » toute l’entreprise : organisation, méthodes, pratiques, processus et outils afin de saisir les meilleures opportunités, à faire les bons choix et en recueillir les bénéfices
  3. Manque de compétences : qu’ils soient techniques ou fonctionnels, les talents font cruellement défaut.
    Cette absence de vivier de compétences est un frein à la maturité numérique des organisations et faudra-t-il compter sur des initiatives privées (irresponsabilité des états) pour créer les conditions de formations adaptées ?

Dans le détail et tout d’abord, il y a les nouvelles rassurantes et notamment le fait que les dirigeants sont de plus en plus nombreux à soutenir les initiatives « numériques » et le premier d’entre-eux reste sans surprise le CIO !

digitaltippingpoint_mckinsey_1

Les dirigeants, notamment des secteurs haute technologie et télécom, mais également d’Amérique du Nord, mettent plus d’espoirs que les autres dans la capacité du numérique à contribuer à une meilleure performance économique soit en favorisant une « croissance organique », soit en ouvrant de nouveaux marchés (produits, services, …).

digitaltippingpoint_mckinsey_2

Le client reste prioritaire dans la vision « numérique » de ces dirigeants et il n’est pas surprenant de constater que, selon eux, la majorité des efforts doivent être concentrés sur cette relation et l’exploitation des informations (big data) :

digitaltippingpoint_mckinsey_3

Mais le chemin reste difficile et selon la taille de l’organisation, les dirigeants reconnaissent souvent qu’un des principaux challenges est de « faire avec  » une structure organisationnelle qui représente en fait un obstacle à cette évolution.
Au delà du manque d’agilité de l’organisation et des nombreux conservatismes, le manque de compétences est une réelle difficulté pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille !

digitaltippingpoint_mckinsey_4

Plus de détails et de résultats sur le site de Mc Kinsey :  « Insights & Publications »

Marketing, e-reputation, social, image au menu de la rentrée romande !


Le Forum économique du Nord Vaudois (FNEV) est l’évènement de la rentrée en Suisse romande et l’édition 2014 propose une palette d’orateurs très riche autour du thème :

Comment promouvoir l’image de mon entreprise ?

Sans anticiper outre mesure sur le contenu des présentations et la richesse des débats, il est intéressant de noter qu’aux côtés de représentants d’entreprises internationales (Zenith, BAT et Nespresso), l’organisation a su faire appel à des acteurs locaux.

Comme à son habitude, le FENV s’attache à mettre en valeur des retours d’expériences et des propositions concrètes et diverses (ou différentes).

Montreux Jazz Café LondresUne fois de plus la singularité des expériences sera au rendez-vous avec notamment la présence de Mathieu Jaton (Montreux Jazz Festival et Montreux Jazz Café).

Il sera également question de médias et réseaux sociaux (comment pourrait-il en être autrement ?) et avec Yan Luong (Chef Communication Digitale, Présence Suisse,Département Fédéral des Affaires Etrangères) les participants auront droit, à coup sûr, à une présentation aussi intéressante que pertinente, concrète et subtile.

A vos agendas !

Le FENV soigne son image et vous trouverez sur Facebook, Flickr, Twitter ou encore LinkedIn de quoi satisfaire votre soif d’information et vous préparez pour ce grand rendez-vous du réseautage en Suisse romande.

On s’y retrouve le 4 septembre à Yverdon-Les-Bains (ou un peu plus tôt, le 19 août pour le traditionnel Golf & Business Cup du FENV)

En attendant, permettez-moi de vous proposer une excellente communication (parmi tant d’autres) faite à l’occasion de l’édition 2013.