Humanitaire 2.0 : « real time data » et media sociaux pour plus d’efficacité !

Hier se déroulait à Genève le TEDx 2010 et parmi les nombreuses présentations que j’ai suivi, celle de Paul Conneally du CICR a particulièrement retenu mon attention.

Pour mieux découvrir le déroulement de cette journée, vous pouvez lire les notes publiées au fil des présentations.

Organisations humanitaires / entreprises : buts opposés mais moyens similaires

Il était intéressant de suivre la vidéo de Melinda French Gates expliquant, à l’occasion de TEDx Change, ce que les entreprises, dont Coca Cola, peuvent apporter, en terme d’expérience et d’utilisation d’outils, aux organisations humanitaires.

Pour résumer très rapidement sa proposition, il nous faut mettre en exergue l’utilisation, ou plutôt, l’exploitation des données en temps réel comme le fait Coca Cola pour s’assurer que ses produits sont toujours disponibles pour les consommateurs dans les coins les plus reculés du globe (et pourquoi pas les vaccins ?).

Think Global - Act Local

Think Global - Act Local

Cette exploitation ne peut pas être efficace sans une implication locale très forte et la localisation des outils, des méthodes et des messages : « Think Global, Act Local » ou comment adapter une image universelle basée sur le bonheur à des marchés aussi différents que les US, l’Iran, La Chine ou encore le Sénégal !

Et dans ce contexte, il est clair que les media sociaux dont Twitter sont des atouts importants dans la collecte mais également la transmission des informations.

Media sociaux : au delà de l’exhibitionnisme occidental !

On se doutait bien que les media (pas seulement les réseaux tels Facebook) sociaux recelaient un intérêt bien plus important que d’exhiber ou de partager les détails de sa vie privée ou publique sur l’internet.

Avec la présentation de Paul Conneally, nous avons mieux compris comment une organisation (humanitaire en l’occurrence) peut utiliser les outils de mobilité (téléphone) sur le terrain associés à des solutions de microblogging, de pull et de push de données pour être plus efficace dans les secours et la prévention (suivez ce lien pour découvrir l’excellent retour d’expérience publié par Wendy Harman, Social Media Director, American Red Cross sur NTEN Blog).

Les solutions technologiques trouvent leur justification dans la valeur ajoutée qu’elles nous apportent, à titre personnel et professionnel, mais il est probable que leur déploiement au service de causes humanitaires par des personnes imaginatives, engagées et responsables représentent une satisfaction légitime pour les fournisseurs de ce type de services.

Et si de ce point de vue, les entreprises avaient à apprendre des humanitaires et des ONG, notamment dans l’utilisation des solutions mobiles ?

Parts de marché des téléphones mobiles

Parts de marché des téléphones mobiles

Cell Phone use

Cell Phone use

5 réflexions sur “Humanitaire 2.0 : « real time data » et media sociaux pour plus d’efficacité !

  1. Pingback: Intuitions 2011 : mobilité, sphére privée et rentabilité | InfGov's Blog par Claude Super

  2. Pingback: Best of 2010 : Entreprise 2.0, ECM, community manager et eReputation | InfGov's Blog par Claude Super

  3. Pingback: Médias sociaux | Automne 2011 | Tendance « Je t’aime, moi non plus !  « InfGov's Blog | Claude Super

  4. Pingback: Retour sur mes intuitions 2011 « InfGov's Blog | Claude Super

  5. Pingback: Entreprise 2.0 : RH, marketing et DSI, l’union fait la force ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

Réagissez et partagez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s