#confintranet 2011 : Pragmatisme, réalisme et résultats

J’ai eu l’occasion de participer à la conférence Intranet 2011 organisée mardi 11 octobre à Paris par CCM Benchmark et je souhaiterais , au travers de ces quelques notes et « tweets » partager avec mes impressions de cet évènement.

En dehors des quelques soucis dus à une grève d’une certaine catégorie …… à la SNCF qui n’ont fait que compliquer et rallonger mon temps de parcours Gare de Lyon – Pré Catelan, il faut remercier les organisateurs ainsi que les participants pour la qualité de cette journée (merci également au service traiteur).

Je n’ai pas assisté à toutes les tables rondes et, vous savez comment cela se passe, mais je retiendrai de cette journée comme le sentiment que le contexte du déploiement des réseaux sociaux ou en tout cas celui de la valorisation de l’immatériel (relations sociales et autres « actifs ») est entré dans une nouvelle phase !

En effet,à l’occasion de la première table ronde, nos interlocuteurs se sont attachés (et je les en remercie) à placer leur expérience de réseau social d’entreprise, d’intranet 2.0 ou de solution collaborative (choisissez l’appellation qui vous sied le mieux) au coeur du fonctionnement et de la logique de leur entreprise.

De ce point de vue, il est particulièrement intéressant de noter que la diversité des usages et des manières ne tient pas tant à l’outil (cette information nous a été donnée en fin d’intervention), mais bien à la vision de l’entreprise, à ses objectifs et à la « qualité » de son management.

Viralité, crowdsourcing, modération, engagement, sont tout autant de questions posées et abordées.
Au travers des réponses de chacun, nous avons pu constater la différence (donc la richesse) des approches, des organisations et des déploiements.

Le constat est sans appel, le réseau social d’entreprise s’inscrit non seulement dans la logique de l’entreprise et ses caractéristiques tiennent de l’ADN  de celle-ci !

La deuxième table ronde (à laquelle j’avais l’honneur de participer) portait sur les orientations ou plutôt les approches métiers des réseaux sociaux d’entreprise.

Ce fut également, avec les témoignages de Simply Market, de @flapinta pour l’expérience menée au sein du département RH à la Société Générale ou la présentation de Plazza chez France Telecom Orange, une bonne occasion de constater que la « gestion » de ces projets et des espaces qui sont créés demande une réflexion stratégique et des mesures d’accompagnement à leur utilisation au service des mutations que vivent les entreprises.

La valorisation du « social » dans l’entreprise ne peut que servir les projets et les métiers, mais à la différence des approches traditionnelles, elle ne se fait pas dans une logique de silo ou verticale, mais dans une démarche qui favorise les échanges transversaux.

Pour autant, on reste très pragmatiques, voire très « terre à terre » et les bénéfices attendus ou si vous préférez la valeur escomptée tient quelquefois à « peu de chose » : information plus fluide, information plus claire, information plus disponible, etc., mais toujours très réelle !

Il est réjouissant de constater que les entreprises savent déployer avec opportunisme les solutions les plus novatrices, voire dérangeantes.
Le leadership de certains managers et le besoin d’initiatives nouvelles pour combler les lacunes de celles déjà lancées contribuent largement à sortir la question de la valorisation du savoir et du « capital social » hors du champ des publications des bloggers les plus imaginatifs !

Reste à ce que les fournisseurs de solution (absents à cette conférence) s’en rendent compte et poussent leurs équipes à faire preuve d’un peu plus d’imagination dans l’organisation des solutions proposées même si l’approche « sociale » est déterminante et que les outils ne sont là que pour la servir !

Ensuite ce fut autour de Dassaut Systèmes de présenter sa solution de « nouvel intranet » (démo live)

Gestion des communautés, pardon Community management, avec @vinceberthelot, ont suivi en début d’après-midi .

mais également l’infobésité avec @fcharles (sans moi, pour cause de grèves !!)

Dommage, car je sais que la présentation d’@aponcier était très intéresssante et riche  (voir ci-après), de même que celle de Xavier Aucompte.

Et le mot de la fin :  Bravo à Vincent Berthelot pour le Pipotron 2.0 😉

>>> La TL #confintranet et merci à tous les Twittos ;-))

La pres. d’Anthony Poncier :

8 réflexions sur “#confintranet 2011 : Pragmatisme, réalisme et résultats

  1. Sincèrement j’aime les trois mots du titre de cet article « Pragmatisme, réalisme et résultats ».

    Il y a peu j’assistais à une conférence où l’expression « Informatique PRAGMATIQUE » est revenue plusieurs fois. Et c’est vrai, les RSE sont sans doute un bel exemple d’informatique PRAGMATIQUE.

    Par contre, à la pause, lorsque j’ai cherché à savoir ce que les uns et les autres avaient retenu de PRAGMATIQUE… et ce qu’ils pensaient pouvoir mettre en place dans leur ENTREPRISE, j’ai été obligé d’admettre que le chemin serait encore (très) long avant que le PRAGMATISME, le REALISME et les RESULTATS prennent le pouvoir.

    J’en suis le premier désolé. Je suis convaincu que les RSE peuvent, mieux que tout autre système, aider les ENTREPRISES à VALORISER (ou stimuler) les COMPETENCES de leurs COLLABORATEURS…

    Mais très (trop) peu d’ENTREPRISES s’expriment en ces termes là.

    Il y aurait peut-être matière à organiser une DISCUSSION autour de ce thème.

    Marc VAN LIER

  2. Merci pour cette belle synthèse Claude. Toutefois depuis quelques semaines, j’essaye de me mettre à la place d’une PME et j’ai du mal à m’imaginer les mêmes concepts pour ces petites structures. C’est un autre débat mais je lance la question au cas où… 🙂

    • Merci de votre commentaire.
      Il est vrai que dans ce type de conférence, les participants et encore plus les expériences ne sont pas celles des PME.
      Pour autant, elles peuvent en tirer des enseignements utiles et ce sont elles qui ont probablement le plus de bénéfices à retirer de la mise en oeuvre d’initiatices collaboratives et « sociales ».
      Mais, vous le savez mieux que moi, le chemin n’est pas facile, il faut savoir garder confiance, rester pragmatique et « opportuniste » et c’est « la méthode » que je préconise !
      Bien à vous.
      Claude

  3. Pingback: Débat 2.0 : L’entreprise de demain,…, ce n’est peut-être pas pour demain ! « InfGov's Blog | Claude Super

  4. Pingback: Débat 2.0 : Comment convaincre vos collègues, vos employés, de la valeur de leurs contributions ? « InfGov's Blog | Claude Super

  5. Pingback: #Podcast1(parce que l’écrit ne suffit pas toujours!) : #digitalworkplace en 2’59 « InfGov's Blog | Claude Super

  6. Pingback: Retour sur mes intuitions 2011 « InfGov's Blog | Claude Super

Réagissez et partagez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s