Smart city : la commauté urbaine 2.0, intelligente !


Loin des discours des « gourous » autoproclamés, il est des expériences intégrant l’internet des objets qui sont probablement utiles pour mieux comprendre et anticiper notre quotidien, donc celui des organisations demain.

Le projet de la commauté et de Iñigo de La Serna maire de Santander, supporté par l’Union Européenne, est intéressant à plus d’un titre !

Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec cette vidéo, voyez le reportage complet (et très bien documenté) réalisé et publié par Nouvo (RTS) à propos de cette initiative .

Automatisation, fiabilité et rapidité pour autant de meilleurs services !

Simplicité, transparence, confiance pour un excellent niveau d’adoption !

Il est acquis que ces services vont largement se développer ainsi que les usages (ne serait-ce que parce que c’est « pratique » et utile) et ainsi donc les pratiques vont évoluer.

On ne voit pas comment le changement que supportent ces innovations technologiques ne viendrait pas influencer d’une manière déterminante l’organisation et le fonctionnement des entreprises et autres services publics !

Et si l’intranet des objets, le fameux web 3.0, était le catalyseur d’une proposition de valeur de services suffisamment forte pour faciliter l’organisation 2.0, autour des communautés réelles ou virtuelles, familiales ou « fratiarcales », publiques, ouvertes, etc. !

les-4-c-de-la-communaute

Cinq mots clefs pour la gouvernance de l’information, est-ce bien raisonnable ?


Non,
enfin, pas si sur !

En effet, en relisant ces notes après une courte pause estivale, il me vient à l’esprit d’autres mots, d’autres notions, d’autres acronymes, qui auraient également pu faire l’objet d’un développement publié en pleine canicule.

Tout d’abord pourquoi SERVICE sans S ?
Parce qu’ici, on préfère parler un langage fonctionnel et non technique !

La vie est faite de choix et le mien a été clairement de valoriser STRATEGIE (et non pas POLITIQUE), EVALUATION (non pas VALEUR), CYCLE (sûrement pas ETAPES), SERVICE (non SERVICES), CONFIANCE (non pas SECURITE), qu’en serait-il pour vous ?

Bientôt, je reviendrai sur la gouvernance de l’information avec des mises en perspectives nouvelles, organisées autour de mots clefs qui sont également porteurs de sens pour tous les acteurs du monde économique et social : COUT(S), RISQUE(S) et CONFORMITE.

Nous avons déjà évoqué, souvent rapidement, une autre dimension de la gouvernance de l’information qui, elle aussi, mérite qu’on s’y attarde.
Les mots clefs de cette série représentent une réalité encore peu ou mal approchée par certaines organisations : SOCIAL, 2.0, MUTATION.

A bientôt et Bonne rentrée.

En attendant, une note à lire sur le Blog de Michael Maoz (Gartner) : Who’s on First: Social CRM for the Asocial enterprise