Employé(e)s : Attention, votre zone de confort est dangereuse pour vous !

Depuis quelques billets, j’insiste sur la nécessaire remise en cause du management tel que beaucoup le pratique.

Mais, l’évolution de l’entreprise ne se fera pas du seul fait du changement de l’encadrement.

Elle ne peut se faire qu’avec le concours de toute l’entreprise, c’est à dire que chacun d’entre-nous est concerné et doit y participer.

Concrètement, nous devons tous, à un moment ou un autre, acceptez de sortir de notre zone de confort !
Vous devez oublier, si tant est que vous en étiez un adepte, le principe de précaution
(absurdité qui tend à bannir la prise de risque) pour explorer d’autres pratiques et découvrir d’autres idées, voir d’autres collègues! 

Il est vain de reprocher le manque de vision du management ou encore stigmatiser les « élites » (patrons, journalistes, etc.) complètement dépassées par le numérique si on n’est pas capable d’inscrire son quotidien dans cette évolution.

conforrt_zoneLes réseaux et les technologies disponibles nous permettent d’être très créatifs dans la gestion, la communication et la transformation de l’information.

Nous devons également explorer les nombreux chemins de traverse qui se dessinent pour optimiser notre quotidien et donner plus de sens et de qualité à notre parcours d’employé.

L’engagement est la manifestation la plus évidente de l’envie de l’employé à s’investir plus dans son job, dans ses relations.
Cet engagement n’est pas inné, il est souvent en dehors de notre zone de confort ce qui rend la pratique plus difficile.
Mais il est la source de bien des rétributions dont la première est la reconnaissance !

Etes-vous prêts à relever le défi comme les « acteurs de la vie réelle » du film présenté ci-dessus par Isaac Getz ?

Quel est votre profil d’employé ?

  • Engagé ? [9% en France]
  • Désengagé (je ne travaille que pour la paie – objectif : pointer pour justifier du salaire) ? [65% en France]
  • Activement désengagé (malheureux qui s’en prend au collaborateur engagé – un profil toxique) [26% en France]

Avez-vous identifié le périmètre de votre zone de confort ?

Il est temps d’y réfléchir à moins de vous trouver prochainement « disqualifié » dans l’entreprise, inutile, à moins que votre entreprise est dirigée par des cadres « salariés à la retraite ».

A bon entendeur !

 

 

 

3 réflexions sur “Employé(e)s : Attention, votre zone de confort est dangereuse pour vous !

Réagissez et partagez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s