Un réseau social d’entreprise, pour que faire ?

Enterprise Social Network (ESN) ou réseau social d’entreprise (RSE) font la une des blogs, des pages économiques et sont en tête d’affiche des colloques consacrés aux ressources humaines et au management, mais que faire d’un réseau social d’entreprise ?

Nous avons eu longuement l’occasion de disserter et d’échanger, notamment sur ces pages, sur l’intérêt, l’opportunité ainsi que les avantages (en terme de développement et de croissance) du modèle 2.0, modèle participatif dont le RSE est un des piliers.

Il y a quelques semaines, je posais une question simple, l’entreprise 2.0, étendue jusqu’où, en écho à de nombreux articles lus sur l’Internet, aujourd’hui c’est Frédéric Charles qui publie Une entreprise a t-elle le choix de ne pas se transformer en une Entrerprise 2.0 ?,
alors oui, mais, ………… so what?

Restons concrets

Au delà des « phénomènes de mode », nous savons tous que l’entreprise innove et évolue sans cesse, ne serait-ce que pour survivre !
Il est des évolutions plus visibles, plus innovantes et quelque fois plus dérangeantes que d’autres et le réseau social d’entreprise appartient, du fait de la notoriété de son « cousin » grand public, d’emblée à celles qui font largement parler d’elles.

Le réseau social d’entreprise s’inscrit d’emblée dans une logique d’entreprise, c’est à dire une logique économique et non ludique !
Il faut donc savoir rester concrets et pragmatiques.

Un outil au service de l’entreprise

Le RSE est avant tout une application qui doit servir les objectifs de l’entreprise.
Sa mise en oeuvre est souvent facile d’un point de vue technique (solutions disponibles en SaaS) mais pour autant sa valeur ajoutée n’est pas établie d’emblée.
Nous tentons au travers de ces pages de partager avec vous les retours d’expériences que certaines entreprises veulent bien publier (Orange Plazza, BlueKiwi et quelques clients) ainsi que les visions des éditeurs (Tibco, Broadvision, etc.), et il est important de souligner à quel point la mise en production d’une solution de RSE doit être liée à des projets concrets gérés par les équipes métiers en association avec l’IT.

Garder la maîtrise, à défaut de mesurer le ROI

Un des critères qui prévaut lors du choix de la solution technique ou applicative en support à un réseau d’entreprise est sa souplesse, son adaptabilité.

Ces dernières années, on a souvent parlé d’agilité tant en terme de management que de développement et le RSE est un des ingrédients de cette agilité, aussi nul besoin de choisir des solutions trop complexes qui prétendent répondre à tous les besoins en agrégeant toutes les données en provenance de toutes les applications ; il vaut mieux s’en tenir à des projets précis et facilement identifiés dans et par toute l’entreprise.

Il est encore difficile de mesurer quantitativement les résultats de toutes ces réalisations mais chacun sait que ce retour sur investissement existe réellement et que tant les ressources humaines, les ventes ou encore le service clients seront bientôt en mesure de travailler avec des indicateurs pertinents.

Alors un réseau social d’entreprise, pour être plus agile, plus à l’écoute, donc plus performant dans une logique de service et de valeur ajoutée.

RSE ROI




24 réflexions sur “Un réseau social d’entreprise, pour que faire ?

  1. Un RSE devrait permettre une meilleure diffusion (dans le sens horizontal) de l’information dans l’entreprise. Et pour ça, pas besoin d’un « Facebook-like » flashy au possible (surtout s’il ne s’agit que de repérer les célibataires…) : de modestes wikis peuvent très bien faire l’affaire !

    • Thierry, merci de ce commentaire.
      Précisons que les RSE ne sont pas forcément « Facebook like » et flashy, tout dépend de la charte graphique associée à la solution pour la production des interfaces.
      Quant aux wikis, ils représentent une partie de la réponse, mais ne peuvent remplacer les discussions, les messages instantanés, la gestion des évènements, les « boîtes à idées », les veilles d’outils comme twitter, etc..
      N’oublions pas que le wiki est un des outils nécessaires à une plateforme de RSE, mais il n’est pas pour autant suffisant, à mon avis.

    • Le wiki, c’est pour la diffusion de contenu. La dimension « sociale » du réseau permet de relier aussi les Femmes et les Hommes qui sont derrière !
      Exemple concret : avec un wiki traditionnel, si je cherche une réponse précise au sujet des agrafeuse, je vais juste poser au moteur de recherche ma question – et risque de ne pas avoir de réponse.
      Le réseau social me permet en plus de demander « qui parmi les contributeurs du wiki est expert dans le domaine des agrafeuses ». C’est un vrai complément !

  2. Pingback: Les fondamentaux du 2.0 : participation, collaboration, rse, crowdsourcing,….. | InfGov's Blog par Claude Super

  3. Les wikis, c’est pour capitaliser, centraliser, organiser, synthétiser, structurer… le contenu. C’est un respectable intelligent de tout ce qui a été par ailleurs discuté, échangé… via des outils conversationnels. C’est donc un outil complémentaire essentiel, comme le précise Claude.

    « Exemple concret : avec un wiki traditionnel, si je cherche une réponse précise au sujet des agrafeuses, je vais juste poser au moteur de recherche ma question – et risque de ne pas avoir de réponse. » (Pierre-Julien) : si si, on a une réponse ! Et dans un wiki comme XWiki, les modes d’accès à l’information sont divers (moteur de recherche intégré par défaut, tags, livetables pour les données structurées…). Par contre, oui, l’identification d’un expert est plus difficile.

    • @Emilie : je pensais à une question qui n’avait pas fait l’objet d’une contribution dans le wiki (ou dans le réseau social, ou dans l’intranet). Et puis, XWiki est bien plus qu’un wiki « traditionnel » 🙂

  4. Bonjour,

    je suis d’accord avec Claude, un RSE doit être partie intégrante d’un vrai projet d’entreprise. Sinon toute la valeur ajoutée d’un RSE qu’il soit en mode Saas ou autre n’a pas d’intérêt. Dés le début, entre métier et IT un dialogue très poussé doit avoir lieu en amont de la recherche de la solution la mieux adaptée. Il faut faire un point sur les usages internes déjà courants et tous les outils déjà utilisés puis voir si la solution serait un vrai plus pour l’entreprise. Des outils de ROI sont déjà en place, et d’expérience nous avons pu mesurer les effets concrets sur le CA de certains de nos clients.

    Pour les commentaires concernant le moteur de recherche, le vrai plus d’un RSE doit être son côté sémantique: commentaires, documents, profils…tout doit être stocké sur une seule base. Un travail de gestion documentaire avec création d’ontologie et thésaurus métier doit être réalisé en parallèle pour rendre la recherche pertinente dans le temps (validité des documents et profils!) et pour tous (anciens, nouveaux…).

  5. Pingback: Réseaux sociaux d’entreprise : 10 conseils pour réussir les projets | InfGov's Blog par Claude Super

  6. Pingback: Réseaux sociaux d’entreprise, plateformes collaboratives : enfin dans la cour des grands ! « InfGov's Blog | Claude Super

  7. Bonjour Claude,
    Je ne suis pas complétement d’accord avec toi au moins sur la fin de l’article. Je partage ton avis quand tu dis que les RSE doivent être liée à des projets concrets gérés par les équipes métiers. Là où je suis moins d’accord, c’est quand tu dis « chacun sait que ce retour sur investissement existe réellement ». A voir. Je ne suis pas aussi affirmatif. Cela dépend beaucoup de la véritable motivation qu’il y a à déployer un RSE. Un RSE pour faire beau : cela ne sert à rien. A l’inverse, il me semble que les RSE trouvent une pertinence supplémentaire lorsqu’ils sont branchés aux appli métiers (à un CRM par exemple comme le fait Sales Force). Utiliser un RSE pour identifier et trouver une compétence que l’on pourra associer à une situation, une information ou une donnée me semble pour le coup faire sens.
    Au plaisir d’en discuter

    • @bruno:

      tout à fait d’accord avec toi sur cette essentielle notion de matchage d’une bonne personne avec un ensemble de données associées. Un RSE orienté métier doit avant tout permettre cela pour enclencher aussi du collaboratif et knowledge management.

  8. Pingback: 42ème revue Paie, GRH & SIRH (du 25/04/2011) de Carole (43 liens)

  9. Pingback: Edition de logiciels : la survie passe obligatoirement par le « social  « InfGov's Blog | Claude Super

  10. Pingback: Réseaux sociaux d’entreprise : bien au-delà de la « simple  communication ! « InfGov's Blog | Claude Super

  11. Pingback: RSE, gouvernance de l’information, merci de votre participation « InfGov's Blog | Claude Super

  12. Pingback: C’est décidé, à la rentrée je serai un collaborateur 2.0 ! « InfGov's Blog | Claude Super

  13. Pingback: Votre réseau social a-t’il une âme ? « InfGov's Blog | Claude Super

  14. Pingback: CEO 2.0 : je veux mon réseau social d’entreprise ! « InfGov's Blog | Claude Super

  15. Pingback: Débat 2.0 : L’entreprise de demain,…, ce n’est peut-être pas pour demain ! « InfGov's Blog | Claude Super

  16. Pingback: Deux ans de blogging et même pas fatigué ;-) | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  17. Pingback: Entreprise 2.0 : RH, marketing et DSI, l’union fait la force ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  18. Pingback: E20, social business : 3 ans de blogging et … | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  19. Pingback: 4 ans de blog, le temps passe si vite ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  20. Pingback: La maturité du "social business": plus de valeur au delà du B2C | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

Réagissez et partagez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s