Les réseaux sociaux d’entreprise sont efficaces mais ne s’improvisent pas !

letemps_1701_rseTous les managers, et donc les collaborateurs, sont concernés par la question de l’«engagement» personnel au travail. Plus fort il est, meilleures sont la solidité et la performance de l’entreprise. Le sujet n’est pas nouveau, mais il a pris un tour inédit avec la montée en force des réseaux sociaux.

Certes, l’obligation de réserve et une légitime discrétion vont toujours de pair avec la fidélité ou la loyauté vis-à-vis de l’entreprise. Mais les managers sont soucieux d’améliorer la qualité de services et de ménager des gains de temps. Ils souhaitent donc des collaborateurs toujours plus concernés et engagés dans les projets et des dossiers dont ils ont la responsabilité.

Notre écosystème social étant devenu global, les entreprises tentent de «capturer» les avis favorables et de multiplier leur propagation sur les réseaux. Chacun d’entre nous devient potentiellement l’ambassadeur de sa marque. Mais il faut aussi essayer tant bien que mal de circonvenir les déçus et les mécontents: clients ou fournisseurs.
Du point de vue l’entreprise, les collaborateurs sont une source de pertinence, de savoir-faire, d’intelligence. Leur engagement est nécessaire comme support à l’innovation, pour aider à l’accueil des nouveaux collaborateurs ou encore pour faciliter la transmission des savoirs.
Les réseaux sociaux d’entreprises (RSE) peuvent servir de catalyseurs. Ils permettent d’identifier les compétences dont l’entreprise a besoin pour faire avancer un projet, partager des documents de façon collaborative, ou encore, promouvoir des bonnes pratiques pour un métier ou une fonction. Lieu d’échange, le RSE permet idéalement aux employés de discuter librement d’idées et de propositions. L’entreprise peut n’en retenir que les meilleures et ainsi favoriser l’excellence.
La mise à disposition de plateformes techniques permet d’aller dans ce sens, mais elle ne suffit pas. En effet, s’engager est un acte volontaire qui requiert un accompagnement. La créativité et la pertinence ne peuvent éclore que dans un système où règne la confiance.
La valorisation du «social», c’est-à-dire des discussions et des échanges dans et au service de l’entreprise, doit absolument se faire suivant des objectifs clairs et précis. Exemple: cette entreprise suisse de distribution qui a lancé un réseau pour engager un dialogue direct avec le personnel des magasins. Le premier bilan est très positif et montre un bon niveau de participation, des propos modérés et des propositions intéressantes, méritant une étude.
Autre exemple: une entreprise internationale de taille moyenne où le RSE est devenu un espace de dialogue et de gestion, simple et convivial au travers de communautés dédiées. Là, partenaires et revendeurs du monde entier communiquent.
Il apparaît cependant que le soutien des dirigeants aux réseaux sociaux n’est pas suffisant. Un RSE nécessite une véritable gouvernance. Celle-ci permet d’établir la confiance, ingrédient sans laquelle les réseaux auront du mal à trouver une légitimité aux yeux de ceux dont on attend le plus en termes de pertinence et de richesse: les employés contributeurs.
Le RSE ira bien avec un guide de pratiques et des conseils simples et transparents. Les communautés seront alors vivantes et les participants y trouveront de la valeur.

Enfin, le RSE doit se fonder sur une stratégie éditoriale, c’est-à-dire un ton et un cadre pour les communautés et les contenus, quand bien même tout un chacun peut y contribuer à son niveau et selon son envie. Il va aussi sans dire que les questions relatives à la protection et l’utilisation des données doivent faire l’objet de toutes les garanties nécessaires. L’existence de récompenses peut être un moyen d’émulation.
Cela dit, une enquête réalisée en novembre 2013 auprès de 138 entreprises par le Lab des Usages – un observatoire privé français – montre que la plupart des initiatives en matière de réseaux sociaux d’entreprises restent encore dans un périmètre très conservateur: la collaboration autour de projets techniques, le «go to market» pour un nouveau produit ou encore la préparation d’une opération de communication.

Billet original publié dans l’édition du journal Le Temps en date du 17 janvier 2014 (page 23)

13 réflexions sur “Les réseaux sociaux d’entreprise sont efficaces mais ne s’improvisent pas !

  1. « le soutien des dirigeants aux réseaux sociaux n’est pas suffisant. », cette phrase est tout à fait décourageante quand, comme moi, on n’a même pas le soutien de ses dirigeants.

    Il faut dire que l’adaptation aux nouveaux outils prend plus de temps dans les collectivités territoriales que dans le privé. Je ne désespère pas qu’on arrive un jour à de tels résultats dans ma mairie. Le seul problème est que l’outil sera sans doute dépassé d’ici là.

  2. Pingback: Entreprise de demain : question de temps et de résistances ? | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  3. Pingback: La collaboration ? pas si simple ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  4. Pingback: [E20]Le côté obscur de l’Engagement, redouter tu dois ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  5. Pingback: Relations humaines, engagement : des pratiques contre productives ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  6. Pingback: Les réseaux sociaux d’entreprise sont efficaces mais ne s’improvisent pas ! | Startup Rscollab

  7. Pingback: [e20] Partage et retours d’expérience pour mieux percevoir la valeur | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  8. Pingback: 10 bonnes raisons de mettre en œuvre une stratégie social business! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  9. Pingback: Business Innovation : élémentaire mon cher Watson ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  10. Pingback: L’entreprise de demain, bien au-delà des processus ! | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  11. Pingback: Intranet et stratégie numérique : état des lieux 2014 | Le Blog de Claude Super | Let's make your business more social!

  12. Pingback: Les réseaux sociaux d'entreprise sont ef...

Réagissez et partagez votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s